Les différents types de sites internet

Créer un site internet, c’est bien. Créer le bon, c’est mieux. Gagner de l’argent sur internet ne se résume pas à la vente en ligne et au dropshipping  Accélérer sa croissance grâce au digital se heurte à un problème concret : quel canal choisir ? Quels sont les codes ? Les résultats seront-ils à la hauteur de mon investissement ?  

Les décideurs qui se lancent dans de tels projets sont trop souvent mal épaulés, avec des conseils trop vagues et des devis gonflés pour une prestation de création de site internet qui ne correspondait pas à leur besoin réel. Or, quand on se lance dans un projet aussi ambitieux, mieux vaut bien connaître ses cartes pour se fixer un plan d’action qui tienne la route et rédiger un cahier des charges de site web cohérent.

Avoir une vision claire des différents types de sites internet sera un bon début pour démêler le vrai du faux face à toutes les options qui s’offrent à vous et donc, définir une véritable stratégie digitale. 
Bien menée, la création d’un site internet est bien plus qu’un nouveau canal de distribution. Avec un site web bien pensé, acquérir une présence digitale permet de se faire connaître à grande échelle. Peu à peu, cette communication digitale va instaurer une relation de confiance avec ses publics et générer du business de façon bien plus pérenne qu’avec une simple campagne de publicité.

Matière 1ère, agence de création de site, liste et explique les différents types de site internet qui existent, mais surtout… comment choisir le vôtre en fonction de vos enjeux, de vos objectifs de vente et de vos ambitions.  

 

Site vitrine

Vitrine de pâtisserie pour illustrer le rôle du site vitrine
Rendez votre entreprise appétissante !

À la manière d’une carte de visite numérique, le site vitrine n’a pas pour destination de vendre un produit ou un service, mais à transmettre un maximum d’informations pour susciter l’intérêt et l’intention d’achat de futurs clients. Sur sa homepage (ou page d’accueil en bon français) et sur les différentes pages du site, les entreprises ayant un site vitrine réunissent tout ce dont un client a besoin lorsqu’il cherche des renseignements :  

  • L’activité de la société, ce qu’elle apporte à ses clients avec quelques visuels de réalisation 
  • Les coordonnées : adresses des boutiques ou bureaux (à lier à la page Google My Business afin d’apparaître sur Google Maps), numéro de téléphone, formulaire de contact en ligne 
  • Les produits et services proposés et ce qu’ils apportent aux clients 
  • Quelques arguments de vente, avis client ou témoignages en vidéo, plus-value de la marque…  
  • Un formulaire de contact ou de demande de devis, pour acquérir de nouveaux clients 

Peu à peu, le trafic d’internautes généré par le référencement naturel ou SEO va générer un nombre croissant de prospects entrants, des curieux séduits par les arguments du site ou des internautes en quête d’information qui vont remplir ce formulaire de prise de contact. C’est ce que l’on appelle la génération de leads entrants ou inbound marketing
Plutôt que de dépenser des frais de publicité (TV, radio, Display, Facebook Ads, publicité Instagram…), les marques décident d’investir dans la création d’un site vitrine qui apportera un flux constant de prospects à leurs commerciaux et ce, sur le long terme. 

À quoi sert un site vitrine ?

Le site vitrine offre une légitimité supplémentaire aux entreprises qui en possèdent. Aujourd’hui, tout prospect potentiel, candidat, client ou investisseur aura le réflexe de vérifier que votre société existe et de se renseigner sur Google avant d’acheter vos produits, de postuler dans votre société ou d’entrer en contact avec vos commerciaux. 

Si votre site est bien référencé au niveau local ou national, vous aurez plus de chances de capter des internautes sur votre site dès qu’ils chercheront à faire appel à un professionnel de votre secteur. On parle alors d’un trafic qualifié car un internaute bien informé est plus susceptible de passer à l’achat qu’un autre.  

L’air de rien, une requête comme « serrurier lyon » rassemble plus de 2600 recherches mensuelles. Pour tirer profit de ce trafic, les spécialistes en marketing digital imaginent, créent et optimisent des landing pages,  c’est-à-dire des pages pensées pour inciter chaque visiteur à remplir une demande de contact, de devis ou de rendez-vous commercial. Une page d’accueil bien pensée comportera d’ailleurs très souvent un bloc de prise de contact afin de transformer les visiteurs en clients potentiels. On parle alors de conversion de trafic et de captation de prospects – en anglais d’inbound marketing et leads entrants – pour qualifier cette méthode de croissance digitale.

L’atout principal de cette méthode est qu’elle permet aux équipes commerciales de rencontrer de nouveaux clients potentiels sans avoir à faire de prospection.   

 

Qui peut créer un site vitrine ? 

Le site vitrine est recommandé pour tous les artisans, professionnels de service et sociétés BtoB car, bien que l’on n’y vende pas directement de produit, cet investissement dans le digital sera un levier de croissance fort pour acquérir sans cesse de nouveaux clients (via le formulaire, la Landing Page ou les GPS pour les recherches de proximité). Un site bien monté pourra également rassurer des prospects avant un premier rendez-vous commercial ou attirer des investisseurs et nouvelles recrues qui aimeraient en savoir plus sur vous, votre savoir-faire et vos atouts. 

 

Site onepage

Ou site carte de visite. Le site onepage est la version simplifiée d’un site vitrine. Souvent créée sous la pression d’un budget serré, pour simplifier l’interface ou pour concevoir un parcours de visite intuitif, ce site internet regroupe toutes les informations sur une seule page, rendant difficile son référencement. En effet, beaucoup de techniques de référencement ne peuvent pas être mises en place sur une seule et unique page. Néanmoins, focaliser son attention sur la création d’un site onepage créera une interface particulièrement pratique à consulter sur mobile. Le visiteur n’aura qu’à lire le site de haut en bas en scrollant pour trouver les informations publiées par le site. 

Le site onepage est également une solution pratique pour lier sa page Google My Business à une page que l’on maîtrise totalement. Cette page web peut également remplacer une brochure publicitaire ou une plaquette commerciale imprimée. On peut aussi créer un site onepage rapidement et à moindre coût pour rediriger les internautes vers un formulaire lors d’un événement ou d’une campagne de publicité en ligne, par exemple pour faciliter les inscriptions à un salon ou à un jeu concours. 

 

Qui peut créer un site onepage ? 

Seuls les professionnels avec une boutique, un atelier ou un local en physique ont intérêt à créer un site onepage (parfois écrit one page ou one-page), car ce site ne permettra ni de vendre en ligne ni de communiquer un grand nombre de renseignements sur une marque, une entreprise et ses produits. Ce n’est ni plus ni moins qu’une carte de visite. 

À quoi sert un site onepage ?

Ce site web en une page peut être lié à une page Google My Business. Ainsi, l’entreprise ou le point de vente apparaîtra sur les GPS des personnes aux alentours ou sur les recherches web très précises à proximité comme “réparation vélo Orléans”. C’est la base du référencement local : le moteur de recherche lie votre établissement à une zone de chalandise et redirige donc tous les internautes ayant besoin de vos services vers votre page internet. 

Créer un site onepage est également une option de choix pour les restaurateurs qui peuvent ainsi afficher leur menu et leur numéro afin de faciliter la prise de commande par téléphone, ou rediriger les gourmets vers leur page sur une plateforme de livraison de type Deliveroo, UberEats & cie. 

En bref, un site one-page a un objectif de redirection soit vers un lieu physique, soit vers une plateforme gérée par un tiers. Il permet aux sociétés de construire une présence numérique sans pour autant investir dans la création d’un site web sur-mesure.  

 

Site de vente en ligne

Piste de développement juteuse pour quiconque possède une boutique physique, la vente en ligne a pris une ampleur sans précédent durant les périodes de confinement et la fermeture des commerces dits « non-essentiels ». Aujourd’hui, près de 9 Français sur 10 font leurs achats en ligne. Selon la Fevad, le e-commerce représente aujourd’hui 13,4 % du commerce de détail pour un chiffre d’affaires total de 112 milliards d’euros en 2020. Un chiffre qui ne cesse de progresser, tant les achats en ligne se démocratisent !  

Désormais, plus d’1 Français sur 3 passe commande en ligne une fois par mois ou plus. Si la fréquence d’achat augmente, le panier moyen aussi : + de 60€ en moyenne par achat.
De quoi faire frissonner les acteurs du commerce traditionnel qui voient leurs revenus baisser en conséquence. 
 

Ouvrir un site internet de vente en ligne est donc le meilleur moyen de capter des parts de marché en dehors de sa zone de chalandise et de faire connaître ses produits à grande échelle. 
Parmi les entreprises 100% digitales à succès, on peut citer les célèbres pure players célèbres Veepee (anciennement Vente Privée), Amazon, Zalando et Asos qui ont su se constituer une clientèle fidèle et transformer leurs habitudes d’achat. Grâce au webmarketing, à des campagnes de publicité bien pensées et au référencement, ces sites reçoivent à présent tous les jours la visite de millions de clients récurrents et ce, sans aucune boutique physique. 

 

Qui peut créer un site e-commerce ? 

Aujourd’hui, tout le monde peut créer sa boutique en ligne en quelques clics sur un site spécialisé comme Wix, Shopify, Jimdo ou Site123. De nombreux particuliers se sont d’ailleurs lancés dans le dropshipping, pratique controversée visant à créer un site e-commerce pour revendre des produits à bas coût sans gérer ni stock, ni transport.  

Les entreprises quant à elles font généralement appel à des agences web spécialisées afin de créer un site ecommerce sur-mesure avec un design soigné, des catégories produit claires et back-office complet. Le back-office est en quelque sorte l’arrière-salle d’une boutique en ligne. On y gère les fiches produit, la facturation, l’envoi et le suivi des commandes, l’analyse du site web, les opérations de soldes / promotion…  

 

Blog

Idéal pour transmettre une expertise bien ciblée sur un secteur d’activité en particulier, le blog est un site internet dédié à la visibilité. Dans le SEO, on parle très souvent de l’effet de longue traîne. L’effet de longue traîne est un le procédé par lequel, quand un site internet/blog se positionne sur une requête rare, il va capter un trafic faible mais très qualifié d’internautes avec une requête très précise et peu concurrentielle.  

Une requête rare est généralement longue, comme une phrase ou une question. Concrètement, pour bénéficier de l’effet de longue traîne, l’éditeur d’un blog spécialisé va partager son expertise sur un sujet précis comme « Comment choisir sa pompe à chaleur pour piscine hors sol », l’éditeur d’un blog spécialisé. Seuls les internautes qui cherchent vraiment cette information arriveront sur son site, mais ils seront plus susceptibles d’y rester et de s’intéresser aux autres articles. 

Ainsi, avec bon nombre d’articles de blog très spécifiques, ce type de site internet génère un trafic régulier de visiteurs en quête d’information. L’auteur du blog gagne donc en visibilité et forge sa propre notoriété. 

À quoi sert un blog (pour une entreprise) ? 

Lorsque des visiteurs marquent un intérêt particulier pour le sujet du blog, on estime généralement qu’ils sont de potentiels prospects. Les produits ou services en lien avec leurs recherches Google pourraient donc être mis en avant par l’entreprise ou la marque qui gère le blog afin de générer du trafic de qualité vers sa e-boutique.  

Ainsi, de nombreuses marques ont depuis longtemps compris l’intérêt de réaliser des comparatifs produit, de contacter des blogueurs pour mettre en place une stratégie d’influence digitale et d’écrire du contenu de qualité. Rédiger un livre blanc tous les 3 mois par exemple, ou prendre le temps d’écrire un bon article sur son blog chaque semaine sont 2 stratégies gagnantes pour obtenir plus de trafic sur son blog et, par ricochet, vendre plus sur son site internet. 

 

Qui peut créer un blog ? 

La création d’un blog ne nécessite que peu d’expertise technique, il suffit d’un centre d’intérêt ou d’une passion à partager pour se lancer dans l’aventure !  

Les entreprises peuvent également lier un blog à leur site internet vitrine ou e-commerce très facilement grâce aux modules WordPress, Wix ou Shopify qui le permettent en quelques clics. Il faudra ensuite s’armer de patience et de sa plus belle plume pour séduire les lecteurs et fidéliser les internautes en quête d’information. 

 

Site institutionnel 

Un site institutionnel (fréquemment appelé site corporate) vise à mettre en valeur l’image d’un organisme, tels qu’une entreprise, une association ou un parti politique. Il va donc informer sur les valeurs d’une société, ses potentielles actualités, ses rapports d’activité, ses bilans financiers, sa politique RSE et ses recrutements, sans pour autant chercher à vendre en ligne comme le ferait un site e-commerce ou une landing page.

 

Différence entre blog et site institutionnel 

À la manière d’un blog, le site institutionnel sera bien souvent riche en contenus et informations sur un secteur d’activité bien précis. Il pourra d’ailleurs contenir de nombreux articles et livres blancs, mais l’information concernera toujours la société ou l’organisation et ses actions pour susciter l’approbation du grand public, des employés, des futures recrues ou des actionnaires. 

Là où un blog informe les visiteurs sur un sujet en particulier, le site institutionnel articulera ses publications autour des stratégies et de son image de marque. Par ailleurs, lorsqu’un Groupe possède de nombreux sites internet, elle peut créer une page “mère” qui archive et regroupe tous les sites existants. 

Ainsi, le Groupe Rocher a créé un site institutionnel qui comprend une page de redirection avec le lien vers le site de chaque marque, l’espace Recrutement et l’espace Journaliste.
Sur le même principe, LVMH regroupe ses marques par filtre selon le secteur d’activité : Mode & Maroquinerie, Vins & Spiritueux, etc… 

 

Qui peut créer un site institutionnel ? 

Seule une ETI ou un Grand Groupe a intérêt à créer un site institutionnel en plus de son site vitrine ou e-commerce. 

 

Forum ou site collaboratif

Un forum est un espace d’échange en ligne entre des membres d’une communauté, les inscrits. Généralement associé à un magazine ou à un média en ligne, il peut aussi exister des forums spécialisés autour d’un thème commun, pour les passionnés de pêche, de mode ou de trading. 

Wikipédia, Marmiton et Avis-Vérifiés.com sont des sites collaboratifs. Ils ont bâti leur notoriété sur leur communauté qui rédige, pour eux, la grande majorité des contenus publiés. Un site collaboratif génère souvent un nombre exponentiel de publications, il existe donc des modérateurs qui vont relire, modifier ou approuver ces contenus en ligne. 

 

Qui peut créer une plateforme collaborative ? 

De nombreux outils permettent de créer facilement un forum ou un site collaboratif, que l’on soit un professionnel ou un particulier. 
Néanmoins, 2 blocages surviennent rapidement. Le premier étant qu’il faut du temps, beaucoup de temps, afin de créer un site internet suffisamment connu et intéressant pour rallier la communauté qui l’animera, puis pour gérer la modération de contenus. Le second blocage est, qu’étant donné le volume exponentiel de données générées par les internautes et leurs échanges, il faudra prévoir un budget “serveurs” et “hébergement” particulièrement conséquent sur le moyen/long terme. 

 

Application web

Une application web est une forme de logiciel disponible en ligne sur un site internet, avec ou sans inscription. Contrairement à une application mobile, il n’y a pas besoin d’installer l’application web pour l’utiliser. Il suffit d’aller sur le site internet qui l’héberge pour l’utiliser.  

Une application web peut être développée seule et intégrée à une page unique (elle est alors centrale dans l’expérience utilisateur, l’UX) ou participer à la navigation sur un site web déjà existant. 

De nombreuses startups se sont développées autour d’un concept unique d’appli web, comme Doctolib et son outil de prise de rendez-vous médical tandis que de grandes enseignes comme Leroy Merlin ont développé des applis d’aide à la vente comme Leroy Merlin Studio, qui aide l’acheteur à se projeter dans ses rénovations grâce à un outil de création de plan 3D. Cet outil en ligne est une appli web. 

 

Qui peut créer une application web ? 

La création d’une application web est complexe et demande un savoir-faire bien particulier. Ce savoir-faire est détenu par une équipe constituée à minima de développeurs web (back-end et front-end pour créer les fonctionnalités), d’un chef de projet web, d’un UX designer (pour un beau design ergonomique) et d’un intégrateur web.  

Pour faire appel à cette expertise, on passe généralement par une agence spécialisée : agence digitale, agence web, agence experte en développement web ou agence de développement d’applications. 

 

Et les autres types de sites internet ?

Dans le jargon du net comme ailleurs, vous pourrez entendre parler de sites mobile, sites responsive, wikis, intranets… Autant de mots qui désignent bien souvent des versions de sites déjà cités ci-dessus.

 

Différence entre un site responsive et un site mobile first

Un site mobile (ou site responsive) est simplement un site internet conçu pour une navigation facile sur tous types d’appareil : ordinateur bien sûr, mais aussi tablette, TV connectée, téléphone Android, iPhone, écran tactile… 

Aujourd’hui, les développeurs web pensent toujours mobile first. En effet, les internautes délaissent peu à peu l’ordinateur pour une navigation sur mobile, plus nomade et facile à consulter durant les quelques minutes de pause-café. Plus d’un tiers des acheteurs en ligne passe d’ailleurs commande avec son smartphone plutôt qu’avec un ordinateur. 

 

Différence wiki / site collaboratif

Le wiki est un autre nom pour parler d’une plateforme collaborative de partage d’informations. Il peut être spécialisé comme le site Fandom et ses wikis autour de séries TV ou de jeux-vidéos ou imiter la célèbre encyclopédie en ligne Wikipédia pour créer une nouvelle bibliothèque d’Alexandrie. 

En résumé, wiki = site collaboratif. Il n’y a pas de différence entre ces deux types de sites internet, ce sont juste deux noms pour la même chose. 

 

Site portfolio

Site vitrine réservé aux artistes, le portfolio en ligne va permet de partager ses plus belles réalisations. 

Souvent, le portfolio en ligne (ou book pour les stylistes et anglophones) est accessible sur mot de passe uniquement afin de protéger la propriété intellectuelle de l’artiste et de préserver son droit à l’image.  

 

CV digital

Parfois, certains freelances et demandeurs d’emploi reprennent le principe du portfolio digital pour créer une page web ou un site vitrine avec leur CV en ligne. Ils peuvent ainsi rendre certaines icônes du CV interactives, partager une vidéo de motivation, quelques exemples de réalisations ou des liens vers leurs pages LinkedIn, Pinterest ou Instagram selon le type de poste visé et leur créativité. 

Cette démarche est généralement très appréciée des recruteurs et sociétés clientes. 

 

Landing page pour la lead generation 

La Landing Page de Lead Generation désigne une page unique qui va mettre en relation des clients potentiels (les fameux leads) avec des commerciaux. La Landing Page n’est donc pas un site internet à part entière mais simplement une page d’un site existant, qu’il s’agisse d’un site vitrine, e-commerce ou institutionnel. 

Cette page sera conçue comme un entonnoir avec un bloc de texte ou un visuel rappelant l’objectif du site “Obtenez un devis pour votre nouvelle fenêtre”, “Vérifiez votre éligibilité au dispositif” ,“Comparatif Energie”, “Gagnez de l’argent rapidement”, “Inscription jeu-concours” et un bloc à remplir avec nom, prénom, numéro de téléphone, etc… pour être rappelé ou recontacté. 

Souvent, ces sites one-page revendent les informations à des professionnels du secteur, des téléprospecteurs qui vont rappeler les internautes un à un. Parfois, seule l’entreprise possédant la page se chargera de recontacter l’internaute. Cette information est généralement précisée en bas de la page. Mieux vaut bien lire les petits caractères avant de partager ses données personnelles. 

 

Portail web

Ce type de site internet regroupe aussi bien les sites d’appels d’offres BtoB, les portails de vente entre particuliers et petites annonces que les annuaires et les sites de recrutement.  

À la façon d’un moteur de recherche, le portail web présente une barre de recherche. Ce champs de saisie permet aux internautes d’écrire ce qu’ils cherchent, filtrer les résultats et retrouver rapidement l’information dont ils ont besoin. Le portail sert donc de point d’entrée vers un large choix d’informations ou de services autour d’une même thématique.

Le portail web est une fonctionnalité conçue pour répondre aux recherches des utilisateurs et présenter une information claire en toutes circonstances : présenter le bon résultat à la bonne personne au bon moment. 

Le portail web le plus connu est le moteur de recherche Google.  

Le terme “portail web” tombe en désuétude face à de nouveaux termes plus précis comme “plateforme de recrutement”, “site d’enchères”, etc… Ces nouveaux termes définissent l’intérêt du site internet, non pas par son fonctionnement mais plutôt par son objectif final.  

Techniquement, Amazon et eBay sont des portails web. Ils offrent une barre de recherche avec des filtres par prix, récence et catégorie, mais on les désigne sous le nom de “site marchand” car leur objectif premier est la vente en ligne.  

 

Le mot de la fin 

Savoir reconnaître les différents types de sites internet et leurs spécificités est un premier pas important vers la création d’un site internet rentable pour son activité. L’agence MATIÈRE 1ÈRE allie talents créatifs et experts digitaux pour imaginer, concevoir et développer n’importe quelle typologie de site avec graphisme, fonctionnalités de base ou très spécifiques, contenus optimisés… Le conseil en plus !  

Que votre projet soit encore une ébauche ou que vous recherchiez des pistes de développement pour un site déjà existant, nos équipes se tiennent à votre disposition pour échanger sur votre projet au 04 37 57 00 00 ou par message sur notre formulaire de contact. 

 

Category: Création Site Web

Tags: