Quelle est la longueur idéale d’une page web pour le SEO ?

Et si, finalement, la taille comptait ? Les rédacteurs web sont souvent à la recherche de la longueur idéale pour un contenu web, optimisé pour les moteurs de recherche. Une grande partie d’une stratégie de référencement SEO repose sur le contenu. Le contenu d’un site a un impact majeur sur le positionnement d’un site web et sur le taux de conversion. Quel est le bon nombre de mots, quelle est la longueur idéale pour un contenu SEO ? Selon les sources, ces chiffres varient. En général, la longueur idéale d’un contenu SEO varie entre 1000 mots et 2500 mots, selon le type de contenu, la source du contenu et selon le mot-clé visé.

Matière 1ère, agence éditoriale spécialisée dans la rédaction de contenu optimisé pour le SEO, vous aide à savoir quelle est la bonne longueur pour rédiger un contenu, mais aussi le rôle de ce contenu dans votre stratégie de conversion.

 

Comment le contenu d’un site impacte le référencement SEO ?

Le contenu d’un site participe à sa singularité et donc a son attractivité d’après les moteurs de recherche. En effet, ces derniers cherchent du contenu riche, frais et inédit afin de pouvoir donner des réponses et des solutions à chaque requête d’un internaute. Si beaucoup d’autres critères rentrent en jeu (notoriété, autorité, netlinking, accessibilité, ancienneté…) dans le positionnement d’une page ou d’un site, le contenu reste le critère phare !

 

Quelle est la bonne longueur pour un contenu SEO ?

Capsicum Mediaworks, agence indienne en web design et développement web, a analysé des milliers et des milliers de pages qui se positionnent dans la 1ère page de Google et a comptabilisé le nombre de mots en fonction du positionnement de la page. Voici les résultats qui pourraient être une première idée de la longueur idéale pour un contenu web :

  • 1ere position : 2450 mots environ
  • 2e position : 2500 mots environ
  • 3e position : 2350 mots environ
  • 4e position : 2350 mots environ
  • 5e position : 2300 mots environ
  • 6e position : 2300 mots environ
  • 7e position : 22500 mots environ
  • 8e position : 2150 mots environ
  • 9e position : 2100 mots environ
  • 10e position : 2050 mots environ

D’après cette étude, on peut raisonnablement penser que la longueur idéale d’une page web est comprise entre 2000 mots et 2500 mots.

D’autres études menées par d’autres sources de référence dans le milieu apportent d’autres résultats :

  • Yoast recommande une longue minimale de 300 mots pour être référencé et des articles de blog qui dépassent les 1000 mots.
  • Buffer préconise une longueur de 1600 mots pour les articles de blog, en se basant sur le temps de lecture moyen d’un article de blog.
  • Moz se base sur un contenu qui dépasse les 1150 mots pour être visible.

Il est important de penser à la pertinence d’un contenu long ou court, selon sa destination et son usage. Une page de catégorie ou de sous-catégorie d’un site e-commerce qui vend des casquettes ou des vestes ne devraient pas atteindre les 2500 mots alors qu’un article de blog de 400 mots est probablement à bannir ! Le secteur d’activité et la concurrence sur le(s) mot(s)-clé visé(s) sont aussi des critères à prendre en compte.

 

Comment la longueur d’un contenu d’une page influe sur le référencement naturel du site ?

Évidemment, les moteurs de recherche comme Google et les autres ne vont pas uniquement regarder le nombre de mots sur une page web pour la positionner. C’est avant tout la qualité du contenu qui prime et c’est la qualité du contenu qui permet, de différentes manières, d’influencer le SEO d’un site web.

  • Un article de blog ou une page plutôt longue aura plus de chance d’obtenir des backlinks. Les backlinks, liens entrants, sont des indicateurs importants pour les moteurs de recherche. Un backlink est souvent une preuve de la pertinence de votre contenu. Développer un sujet optimise les chances d’apporter des réponses et des solutions.

 

  • Une page/article aura plus de chances d’être partagée sur les réseaux sociaux. Les partages sur les réseaux sociaux permettent d’obtenir plus de trafic et des sources de trafic multiples ce qui est un bon signal pour le référencement naturel.

 

  • Un contenu web long est un contenu web qui périme moins vite que les autres. Il est pertinent de rédiger un texte plus long dès lors que vous voulez gagner du trafic à long terme. Rebondir sur une actualité en 500 mots peut être suffisant, mais pas sur un sujet de fond qui est récurrent. Mettre à jour ou compléter un article de blog est un bon moyen de profiter de l’ancienneté et d’un contenu plus « frais ».

 

  • Le RankBrain de Google est plus sensible au contenu plus étoffé. L’algorithme basé sur le Machine Learning permet de mieux comprendre le sens de votre contenu. Plus vous écrivez du contenu, plus vous vous positionnez sur un nombre de requêtes grand et notamment les requêtes complexes (longue traîne, questions…).

 

  • Un contenu long va augmenter le taux de clic sur la page de résultats d’un moteur de recherche, facteur indirect pour le référencement naturel. En effet, le taux de clic est influencé par l’attractivité du résultat : meta title et meta description. Plus votre texte sera long, plus l’extrait de la page sera proche de la requête de l’internaute et meilleur sera votre taux de clic.

 

  • Un contenu long et riche diminue le taux de rebond. Un taux de rebond est une marque de désintérêt ou de mauvaise qualité de votre page. Avec un contenu long, les visites sont donc plus longues et il y a plus de chances que les internautes continuent leur navigation sur votre site web. C’est un signe très positif pour les moteurs de recherche.

 

Comment le contenu impacte la conversion d’un site ?

Si le référencement naturel est influencé par le contenu d’un site, ce n’est pas la seule variable qui est impactée. De la même manière, un contenu long aura un effet bénéfique sur la conversion d’un site. La conversion est un élément central pour évaluer la pertinence d’une stratégie web.

  • Un contenu long génère plus de leads qualifiés. Une étude de Kissmetrics montre que presque la totalité (94%) des stratégies de contenu a pour objectif de générer des leads et augmenter le taux de clic. Dans cette course à la conversion, il est indispensable de créer un contenu encore plus riche pour se différencier de la concurrence.

 

  • Une page riche est souvent plus crédible et plus rassurante qu’un contenu court. Si vous ajoutez des informations et beaucoup de détails dans vos articles de blog, dans vos actualités ou dans vos pages, ce contenu sera bien souvent plus intéressant et vous gagnerez en crédibilité. Vous pourrez également montrer votre expertise sur un sujet précis.

 

  • Une page complète et longue aura aussi un effet sur le trafic généré depuis les réseaux sociaux et les sites tiers via les backlinks. Cette viralité et cette notoriété sont très bénéfiques pour la conversion et l’engagement des internautes, car le site sera considéré comme fiable.

 

La qualité comme critère numéro 1 !

De tous les critères listés précédemment concernant le référencement naturel et le taux de conversion, nous nous sommes attachés à chercher la longueur idéale pour un contenu web optimisé SEO. Cependant, n’importe quel content manager ou rédacteur web sérieux dira qu’il faut privilégier la qualité à la quantité. Une page web de 2000 mots pleine de banalités et de répétitions n’aura jamais la puissance et la pertinence d’un article synthétique de 1200 mots. Un contenu à rallonge peut même être déroutant pour les internautes et illisible pour les mobinautes sur un petit écran.

Pour obtenir des backlinks, des positions intéressantes et générer des leads sur votre site, vous devrez rédiger un contenu web de qualité en privilégiant l’Experience Utilisateur (UX). La bonne audience doit voir le bon contenu au bon moment ! Il ne faut pas avoir peur de sortir des sentiers battus et intégrer d’autres formats pour votre contenu de marque : podcasts, vidéos, infographies, guest blogging, étude de cas… Soyez créatifs et apportez de la nouveauté à votre cible !

 

Le référencement naturel doit être vu dans une approche globale. En partant de votre audience et de vos objectifs, vous pourrez élaborer une stratégie de création de contenu optimisé qui sera pertinente pour votre cible. Cette dernière n’attend pas des pages et des pages de contenu. Elle attend des réponses à ses questions et l’assurance que vous êtes une entité fiable et digne de confiance. Cet article de blog ne fera pas 2500 mots – la longueur recommandée pour une page web, pourtant il peut apporter des informations intéressantes et réutilisables. Si vous cherchez une agence éditoriale pour vous aider à rédiger des contenus engageants à forte valeur ajoutée, faites confiance aux experts de l’agence Matière 1ère et faites décoller votre trafic et vos leads !

 

Source : Capsicum Mediaworks

 

Category: Création de contenu

Tags: